Les Garouste, complot de famille

Exposition du 6 mai au 31 Août à Hauterives

C’est une exposition bien singulière qui sera présentée cet été au château de Hauterives / Drôme. Singulière à double titre. Pour la première fois, Gérard Garouste figure emblématique de la peinture française et son épouse, Elizabeth Garouste, designer, exposent ensemble. Pour la première fois, c’est leur passion commune pour l’art brut qui les réunit, là même où le facteur Cheval a érigé son célèbre Palais idéal, devenu référence mondiale de l’art brut.

Les Garouste, complot de famille

L’idée d’une rencontre entre les mondes de Gérard Garouste et du facteur Cheval ne sonnait en rien comme une évidence. Elle l’est pourtant devenue à la lecture inopinée d’un ouvrage consacré au peintre, «l’Intranquille, autoportrait d’un fils, d’un fou, d’un peintre».

  • On y rencontre Casso, maçon, tailleur de pierre, bûcheron, coiffeur, artiste qui s’ignore. Il habite un petit village en Bourgogne avec sa femme, Eléonore, qui n’est autre que la tante de Gérard Garouste. Enfant, c’est là que le peintre passe ses vacances. Pour lui, la maison de Casso c’est le paradis de son enfance. «Casso conservait les papiers argentés des paquets de gauloises, pour en tapisser les murs de sa maison. Dans son jardin, les épouvantails étaient élaborés avec de grands mats pourvus de roues de vélo qui tournaient au gré des vents». Casso aurait pu être un Gaston Chaissac, un facteur Cheval.
  • On se confronte à la folie autant qu’aux obsessions de l’artiste. «Le fou parle tout seul. Il voit des signes et des choses que les autres ne voient plus. Je veux peindre ce que l’on ne dit pas. Et si le fou dérange, je veux que le peintre dérape.»
  • On remarque bien sûr un point commun entre ces deux auteurs : la Source. C’est par la Source de Vie que le facteur Cheval a commencé son œuvre. C’est par la Source que Gérard Garouste transmet la sienne.  La Source, c’est le nom donné à son association. C’est aussi comme il le dit, «Le bruit de l’eau à la campagne, la musique des mots anciens que j’aime lire. C’est là où tout commence»

Autre signe fort de la justesse de cette rencontre, les oeuvres d’Elizabeth Garouste. Ses personnages griffonnés au gré de conversations téléphoniques, d’instants perdus, empilés, jamais exposés, sont un jour mis en lumière par Gérard Garouste. Très vite, ses dessins ont pris le chemin des galeries d’art brut.

De toutes ces coïncidences est née l’idée d’une exposition commune, peuplée de personnages de légendes, de mythes et de figures imaginaires. Tout naturellement, les créations extravagantes de David Rochline, frère d’Elizabeth décédé fin 2015, ont trouvé leur place dans cette belle aventure familiale, tout comme celles des enfants de l’association La Source, désormais au cœur de leurs préoccupations artistiques et citoyennes.

Infos pratiques

Tarif unique : 3 €. Gratuit pour les enfants (jusqu’à16 ans inclus)
Horaires de visite : de 11H à 18H30. Ouvert tous les jours du 6 mai au 31 août 2017
Adresse : Château de Hauterives, situé à 300 m du Palais idéal.
Informations : Palais idéal du Facteur Cheval. 04 75 68 81 19

Les Garouste : Complot de famille

Dans la famille Garouste biographies express

Gérard Garouste (1946)

Peintre et sculpteur français, il a produit plus de 600 toiles exposées dans les plus grands musées du monde. Orienté vers la peinture figurative, son univers narratif est peuplé des figures légendaires de la Bible, Dante, Don Quichotte....

En 1988, le Centre Pompidou lui a consacré une rétrospective. Puis la Villa Médicis à Rome, a présenté la grande exposition «Le classique et l’indien».

En 2015, c’est la Fondation Maeght à St-Paul de Vence qui  lui a ouvert ses portes.

Elizabeth Garouste, (1946)

Designer de renom, elle a créé des décors de théâtre pour J.M. Ribes, conçu les salons de la maison haute couture de Christian Lacroix, ou encore le mobilier urbain de la ville de Montpellier. Véritable touche à tout, elle crée des objets, bijoux, meubles, en bronze, fer, bois, verre, terre cuite....

En 2012, elle expose pour la première fois ses dessins à la Galerie Christian Berst, véritable antre de l’art brut

David Rochline (1951 / 2015)

Il peint, chante, compose, fait des photos, écrit et joue des pièces de théâtre. David Rochline, caustique et passionnant, a travaillé pour Christian Lacroix, Philippe Starck, exposé sa version de La Gitane au Palais de Chaillot, conçu la fresque des Bains Douches, imaginé les décors pour des clips (Lio), dessiné pour Lui ou Rock & Folk...

Il fascinait aussi bien Pierre & Gilles, Catherine Deneuve, que Patrick Modiano. A sa mort fin 2015, Télérama titrait  «Une étoile filante s’est éteinte».

La source

Créée à l’initiative de Gérard Garouste il y a 25 ans, la Source est une association d’intérêt général à vocation sociale et éducative, destinée aux enfants, aux jeunes en difficultés et à  leurs familles. Les enfants travaillent avec des artistes sélectionnés pour leurs qualités pédagogiques, artistiques, accompagnés par des animateurs et éducateurs.

«L’art tel que pratiqué à la Source est un levier citoyen et non un luxe ou une fin en soi»
Gérard Garouste

 


Retour